volvo s60 2019 Commentaire

Depuis que la S60 sera la voiture de tourisme Volvo Volvo choisie aux États-Unis. Et quelle ville ils ont choisi de commencer à conduire – Los Angeles – la maison au glamour et à Hollywood. Soyez les rues sur Sunset Boulevard, ou l’arrière-plan de la baie de San Marina! La S60 a l’air superbe en dépit des pièces de design qui lui sont familières – plus encore de la couleur rouge. Le ‘marteau’ de Thor fait saillie à l’image de la XC60. La queue a l’air magnifique avec des embouts d’échappement fonctionnels qui ne ressemblent à aucun de ses rivaux et à des feux arrières divisés.

Personnellement, la S60 semble agressive, bien que plus compliquée que la XE, la A4 ou la Classe C ou compétitive par rapport à la Lexus ES ou à la série 3. Tout ce que vous voyez est votre style R et son ajustement a un impact sur ces phares et sur les accents des pare-chocs. La découpe de l’inscription mettra en valeur le chrome. Comme les soeurs aînées, la S60 s’appuie sur la plate-forme SPA de Volvo. La distance entre le tableau de bord et l’essieu est semblable à celle du S90 et ajustée. Cela lui donne l’arnaque et un nez, la S60 est plus longue que la voiture. L’empattement est et cela se traduit par un siège spacieux.

Ce n’est pas aussi spacieux que la Lexus ES, mais plus spacieux que suffisant et ses rivaux pour attirer le chauffeur. Les sièges sont plutôt bas. J’apprécie le design des sièges, qui semble invitant et confortable, et le choix de la garniture de style R vous offre un régulateur de température à quatre zones. La visibilité de la fenêtre est superbe. Le toit est plus régulier, mais plus petit en faveur d’une sécurité plus grande.

Le chalet est fixé à huit airbags et le S60 reçoit les sièges avant qui ont été approuvés par orthopédie. La visibilité à l’avant est excellente. Le tableau de bord est orienté vers le conducteur pour un meilleur design. Le design ressemble aux nouvelles voitures Volvo. La doublure des panneaux, le revêtement en cuir Nappa et les incrustations en aluminium ou en bois rehaussent la sensation supérieure du chalet. Le système d’infotainment fréquent utilise actuellement le matériel avec S60. Bien que la conception reste la même, la machine prétend avoir une capacité de traitement plus rapide, ce qui réduit le retard dont nous nous plaignions souvent dans d’autres voitures Volvo. Lorsque vous naviguez dans ses propres menus, même l’instrumentation est plus rapide. Vous obtenez un sélecteur de vitesse traditionnel si vous choisissez les versions à essence T6, tandis que le T8 reçoit un sélecteur électronique trapu, très semblable à celui du XC90 T8. Le T8 comprend une console de tunnel fournie par cette batterie qui se trouve en dessous, avec des distances de stockage.

Contrairement au précédent moteur six cylindres 3.0, le T6 le plus récent utilise actuellement le même gaz que le T5 à essence de 2,0 litres, mais le double avec chargement double (turbo et suralimentateur) pour obtenir une superbe puissance de 310 ch / 400 Nm.

Volvo qui lave commence avec le S60 et passe de l’essence. Les émissions de CO2 sont vantées par chacun des moteurs. Celui qui utilise les émissions est le T6 bien sûr. Passionnant! Cependant, en Inde, le T6 pourrait ne pas être amené par Volvo – selon toute probabilité – pour commencer. Nous pensons que c’est le T8, le plus récent des S60 va commencer à fonctionner ensemble, ce qui est logique. La propulsion assure tout en étant plus propre et plus économique, autonomie ou économie d’essence.

Ce qui pousse les limites est que le S60 T8 accordé par Polestar, ce qui réduit la sortie à 412PS. Avec le moteur alimentant les roues avant et un moteur actionnant l’arrière, un système est créé par le T8 Polestar.

En fonction de la fonctionnalité, la version Polestar reçoit tous les accessoires de tiroir. Vous trouverez des freins Brembo avec des étriers à six pistons à l’avant et à quatre pistons à l’arrière, des plaquettes de fonctionnalité et des disques à jambes croisées à l’avant. Ils sont mécaniquement flexibles pour le taux de rebond, si vous choisissez de prendre le véhicule. Parce que la suspension ne serait pas aussi réactive que Polestar aurait pu en profiter, il n’existe pas de suspension réglable que l’on puisse trouver sur Polestar. Et je suis d’accord. À propos des virages, c’est pitch and roll. Composez le mode sport et vous obtiendrez également une conduite à plat lorsque vous poussez la voiture dans les virages.

Ce n’est pas maniaque ou aussi précis qu’un M3. C’est plus apparenté – cependant avec aucun design qui est criant. C’est tout à fait un dormeur. C’est un bassy. Néanmoins, il compense la pénurie de jeu auditif par son accélération rapide, sa dynamique agréable et ses émissions réduites, ce qui devrait en faire une bonne affaire si le prix est correct.

C’est ce qui s’est passé lorsque Volvo a cru la version Polestar dès que la S60 serait arrivée en Inde dès la mi-2019. Le T8 normal est également un paquet important, étant donné son propre style, son quotient de sécurité et ses systèmes d’assistance dirigés par radar, et peut créer des vagues sur le segment des berlines de luxe de taille moyenne. Mais étonnamment, l’utilisation de la propulsion hybride de la T8 est bien meilleure, plus rapide et plus complexe à conduire. Elle a certainement besoin de votre attention si vous faites des emplettes dans cette zone.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *